News_Abonnement : Lien surfacebook Lien Forums

Réunion

Pétition

-Miahella - Non au soupçon de pauvreté
Non au soupson de pauvreté
Non au délit d`être étranger
- Tous les enfants à l`école Nous avons lancé la pétition Aux Maires de France, Recteurs d`Académie, Ministre de lè`Education nationale: Inscrivez tous les enfants à l`école et j`ai besoin de votre aide pour la faire décoller. Signez
- FaceBook Tous les enfants à l`école A la rentrée, les enfants des bidonvilles doivent pouvoir aller à l`école comme tous les enfants. Page facebook pour y mettre des infos / école ... liker et diffusez Accès Facebook
- Pétition au maires Nous sommes à un tournant de l`accueil des populations migrantes de culture rom dans notre métropole et dans notre région. dant plusieurs années, leur présence n`a été envisagée que comme une gêne. Elle a été traitée par le démantèlement des campements illégaux où la misère les reléguait. Les pouvoirs publics, dans leur ensemble, pensaient que ces interdits seraient compris par les intéressés et qu`ils en tireraient les conséquences, à savoir qu`ils s`en iraient.
Le bon Tract

-Non au délit de Pauvreté
Reportage

Activité de marionnettes à l`école et au collège de Villeneuve d'Ascq...

Menegua

Association FRanCOlombienne

103, rue des Sarrazins

0695081690

assomenegua.wordpress.com

Reportage

-Nouvelle Pétition-
Tous les enfants à l`école Nous avons lancé la pétition Aux Maires de France, Recteurs d`Académie, Ministre de lè`Education nationale: Inscrivez tous les enfants à l`école et j`ai besoin de votre aide pour la faire décoller.
Insertion par l`Emploi et le Logement

-Pour un projet professionnel : Insertion par l`Emploi et le Logement

Garde ... Veille Estivale ...


Les Rroms sont des héros
un projet d'exposition dans l'espace urbain de photos trés grand format

Dans notre métropole lilloise qui compte 1.2 million d’habitants, il y a environ 1650 Rroms qui vivent dans des conditions extrêmement précaires :
des situations d’urgence sanitaire, d’injustices indignes qu’ils affrontent souvent de manière héroïque.
Malgré tout des solidarités sont nées, des acteurs sociaux, des bénévoles s’impliquent pour les aider.
Inspiré par le travail de l’artiste français JR qui met en lumière les populations invisibles à travers le monde, notre projet est d’afficher en grand format
dans l’espace urbain de la métropole les visages, les regards de ces héros.

PROJET DU COLLECTIF ROMS LILLE METROPOLE ET DE L'ASSOCIATION EPIS
AVEC LE SOUTIEN DE LA REGION NPDC ET DE LA FONDATION ABBE PIERRE

La réalisation du projet les « Rroms sont des héros » se concrétise en trois étapes :
1ère étape : Présentation du projet à l’occasion de plusieurs rencontres organisées dans les bidonvilles :
Des invitations seront lancées auprès de la communauté Rrom, des personnes des collectifs militants, des proches et amis. Des extraits de films illustrant le travail
de l’artiste JR seront présentés, notamment le film « Women Are Heroes ». Notre équipe récoltera les réactions et commentaires à propos de notre projet « Les
Rroms sont des héros » ( le vendredi 26 juin : Soubise et Les Couteaux à Roubaix; le lundi 29 juin : Lezennes et 4 Cantons, le jeudi 2 juillet : Haubourdin, Loos,
Armentière ; le lundi 6 juillet : Carrefour Pasteur, Faubourg de Béthune, Porte de Gand à Lille, Gare, Fives et Caulier. Les contacts et le rendezvous
seront pris à
l’issue de la soirée pour les séances photo.

2ème étape : Réalisation des photos et traitement des images pour impression grand format :
Tout au long du mois de juillet la photographe Karine Garbarini, accompagnée d’un(e) médiateur Rrom, se rendra sur les bidonvilles pour les prises de vue .
" Ici à Lille sud, au niveau de la Porte d’Arras, tout près de ma maison, il y a eu un bidonville. Sept cent personnes de la communauté Rroms y vivaient comme ils pouvaient. En
septembre 2013, ils ont été expulsés et le grand terrain vague est devenu brutalement vide.
A ce moment là,
j’ai commencé à parcourir les bidonvilles de la métropole équipée de mon appareil photo, avec l’envie de retrouver un peu ces quelques jeunes femmes et
fillettes qui avaient l’habitude de venir prendre une douche chez moi.
J’ai fait plein de rencontres en découvrant une communauté discriminée, en découvrant une culture, une histoire, des histoires : beaucoup d’adversité, l’hiver, le froid, le racisme,
j’ai vu la liberté, le courage, la précarité, la débrouille. J’ai pris conscience des situations compliquées, des situations graves d’urgence sanitaire, d’injustices indignes qu’ils
affrontent souvent de manière héroïque. Des solidarités aussi et des bénévoles, des luttes, des amours, des enfants qui aimeraient aller à l’école avec des rêves et des espoirs plein
les yeux.
Pour empêcher toute nouvelle installation, le terrain est aujourd’hui délimité par de hauts murs de chantier en plastique blanc. Ma première idée a été de vouloir remplir ce vide,
de recouvrir ce gigantesque mur blanc avec leurs photos, leurs portraits, leurs regards.
Je connaissais le travail de JR et je me suis dit que je pouvais peut être réussir à faire ce qu’il avait fait. En faisant quelques recherches, je découvre que justement, il a lancé le
projet international « Inside out», dans lequel il invite tout le monde à faire comme lui. Le projet prévoit un accompagnement, et de l’aide pour l’impression des photos.
J’ai réuni quelques ami(e)s Rroms ainsi que des proches et des militant(e)s (Collectif Roms Lille Métropole). Tous ont été séduits par ce concept d’affichage de portraits grand
format dans l’espace public urbain. L’équipe « Les Rroms sont des héros » était rassemblée."
Karine Garbarini photographe.

 

3ème étape : Collages dans l’espace urbain par les Rroms et les bénévoles volontaires : En septembre :
Les portraits seront disséminés de façon à ce qu’ils ne soient pas visibles à proximité du lieu d’habitation de la personne. Les décollages seront prévus selon la
durée d’exposition autorisée sur chaque site.
En parallèle de ces 3 étapes les dossiers d’autorisations de collages seront effectués avec les propriétaires des murs, et les services d’urbanisme des municipalités,
ainsi que des repérages sur les lieux pour la préparation technique. Nous lançons également une collecte via « le pot commun » qui nous permettra, nous
l’espérons, de récolter 1 000 euros supplémentaires et de mobiliser également de nouveaux volontaires.
Les photos des personnes de culture Rroms et les photos des bénévoles seront présentées ensemble. De la même façon pour les collages et décollages les
équipes volontaires seront mixtes.

Pour ce projet nous recherchons des murs, des autorisations de collage, des partenaires :
Les collages pourront être réalisés tout proche d'un bidonville, sur la façade d’un lieu culturel, d’un lieu privé, public ou associatif…Les murs, façades et espaces
seront choisis en fonction du sens qu’ils apportent, de la visibilité et de l’impact qu’ils offrent, des critères esthétiques aussi, puisqu’il s’agit de faire quelque chose
de beau et de puissant.
Voici une première liste des partenaires potentiels :
les municipalités de la métropole, La Mrres, la Solidarité à Roubaix , La rose des vents Scène nationale Lille Métropole, le Garage théâtre de l’oiseau mouche, La
Fondation Abbé Pierre, l’UPC etl’ APU , La CCL, La Maison de la photo, Le Collectif BARBAR, L’insoumise, Les Resto du coeur, La Croix rouge, Le Graal, EMMAUS,
La Ferblanterie, le Tire Laine, le Prato, La Malterie, MSL(médecins solidarité Lille et leurs bus), Le Vivat, L’antre 2, La Maison de l’étudiant, La cave aux poètes, les
Ajoncs, la Baraka, le café citoyen, l’usine bis, La condition public, la Maison de quartier Vauban , les maisons folie, Fructose à Dunkerque, Le Channel Scène
nationale de Calais, Le théâtre du Nord, La licorne, la maison de l’architecture, le collectif sans papiers, la Cimade, le Kino, l’univers, Universités, collèges ou
lycées etc …
Nous serons aussi appuyés par les conseils préalables de l’équipe qui anime « Inside Out Project » lancé par JR, ainsi qu'une visibilité internationnale sur leur site
internet.
Nous recherchons également des accords de partenariat ou de sponsoring pour une location de nacelle et pour l'impression des photos grand format.

Notre équipe :
bénévoles du collectif Roms Lille Métropole et de l’association EPIS
contrats aidés pour 2 Rroms médiateurs traducteur / 2 artistes photographes

Notre réseau :
l’intercollectif roms 59/62
Paroles de Roms
ONG, associations, appels à bénévoles via réseau sociaux

 

CONTACTS : Emilie Claire (coordinatrice) 06 81 55 95 86, Karine Garbarini (responsable projet artiste photographe) : 06 21 46 89 22 :
karine.garbarini@gmail.com