News_Abonnement : Lien surfacebook Lien Forums

Réunion

Pétition

-Miahella - Non au soupçon de pauvreté
Non au soupson de pauvreté
Non au délit d`être étranger
- Tous les enfants à l`école Nous avons lancé la pétition Aux Maires de France, Recteurs d`Académie, Ministre de lè`Education nationale: Inscrivez tous les enfants à l`école et j`ai besoin de votre aide pour la faire décoller. Signez
- FaceBook Tous les enfants à l`école A la rentrée, les enfants des bidonvilles doivent pouvoir aller à l`école comme tous les enfants. Page facebook pour y mettre des infos / école ... liker et diffusez Accès Facebook
- Pétition au maires Nous sommes à un tournant de l`accueil des populations migrantes de culture rom dans notre métropole et dans notre région. dant plusieurs années, leur présence n`a été envisagée que comme une gêne. Elle a été traitée par le démantèlement des campements illégaux où la misère les reléguait. Les pouvoirs publics, dans leur ensemble, pensaient que ces interdits seraient compris par les intéressés et qu`ils en tireraient les conséquences, à savoir qu`ils s`en iraient.
Le bon Tract

-Non au délit de Pauvreté
Reportage

Activité de marionnettes à l`école et au collège de Villeneuve d'Ascq...

Menegua

Association FRanCOlombienne

103, rue des Sarrazins

0695081690

assomenegua.wordpress.com

Reportage

-Nouvelle Pétition-
Tous les enfants à l`école Nous avons lancé la pétition Aux Maires de France, Recteurs d`Académie, Ministre de lè`Education nationale: Inscrivez tous les enfants à l`école et j`ai besoin de votre aide pour la faire décoller.
Insertion par l`Emploi et le Logement

-Pour un projet professionnel : Insertion par l`Emploi et le Logement

Garde ... Veille Estivale ...


Compte rendu Réunion

Zoom Groupe de travail emploi - Permanence du Lundi Séance du 3 octobre 2016 De : Pierre Le : 2016-10-03 18:52:16

Groupe de travail emploi  - Permanence du Lundi

Séance  du 3 octobre

Present-es : Mireille, Mietek, Adrien, Hélène

Des cas concrets :

  • Zone du Hellu  Adrien de l’association EPIS

    • Tiberi u a été inscrit à la Mission locale de Lille ; un diagnostic IAE a été posé par la ML ET proposition faite vers Janus , entreprise temporaire d’insertion qui l’a appelé. Il doit réactiver son inscription à Pôle Emploi ; il doit aussi suivre son inscription à la CAF . Gilbert s’en occupe

    • Idée : Un autre, domicilié à l’ABEJ,  est allé s’inscrire à la soli à Roubaix pour avoir une domiciliation pour pouvoir candidater sur des emplois sur Roubaix par ex URBAN CLEAN

  • Mietek : un employeur déclare absent son employé roms car il n’a pas assez de travail à lui donner. se pose la question  du respect du droit du travail

  • Deux cas : la CAF et Pole emploi demande que certaines personnes roms soient accompagnées par des AS ; Pour Pole emploi c’est pour obliger l’AREAS à suivre mieux les familles

  • Mireille : AREAS  a ouvert une permanence pour l’insertion professionnelle sur Roubaix le mardi apres midi 19, rue louis decottignies

Prochaine reunion :  lundi 17 octobre  18h 20h  MRES

Zoom CR - Réunion de bénévoles pour contribuer à l’alphabétisation - MRES 13 septembre 2016 De : Pierre Le : 2016-09-14 12:59:53

MRES 13 septembre 2016

Réunion de bénévoles pour contribuer à l’alphabétisation

de personnes adultes de culture rom de la métropole.

A l’appel du sous-groupe « alphabétisation » du collectif solidarité Roms.

 

Présents :

- Gabrielle Courty, a fait un documentaire sur les Roms pendant son service civique - Souhaite continuer à s'investir.

- Sabine Fin, Lambersart, par Françoise

- Martine Carlier, prof lycée pro, volontaire

- Christine Monnier, Association ESPERE, camp de Lezennes et de Bavay, pour jouer avec les enfants, alpha adultes démarrée

- Nadine Voillat, habitante du Fbg de Béthune, souhaite continuer à accompagner les familles de l'ex-bidonville du CHR

- Martine Desmis, formatrice d’adultes, animant des ateliers de français sur Mons, et sur Loos

- Elisabeth Lô, de Loos

- Marie Odile Huyghe, Camp Pasteur

- Laura Puzin, par une amie, volontaire

- Sylvie Pino, suit le campement des Couteaux à Roubaix, formatrice au centre social Basse Masure à Rx

- Brigitte Hérin, Loos, s’occupe de familles bulgares et d’ex Yougoslavie

- Sylvie Vilcot, bénévole avec le Père Arthur ; et centre de formation à Roubaix  qui propose des formations financées par le CR

- Isabelle Prévost, conseillère, accompagne les jeunes sur des projets professionnels

- Frédéric Béague, collectif Loos, enseignant

- Catherine Jourdan, via Dimitri, dans une asso qui vient en aide aux Roms de Roumanie

- Blandine de Raphelis, via Mireille, pour avoir des renseignements

- Bobi Moldovan, cherche un service civique

- Solène Elleboudt, via Dimitri, pour se renseigner

- Clara Depoers, via Dimitri, pour se renseigner

- Danièle Sciacaluga, Association ESPERE, du Hellu

- Bruno Mattéi, collectif des Couteaux à Roubaix

- Lucie Cambier, via Françoise

et les membres du collectif solidarité à l'initiative de la réunion : Françoise Szybowicz, Mietek Cholewa, Stéphanie Pryen, Mireille Labrouche, Roseline Tiset, Dimitri Debaisieux, Bertrand Verfaillie.

Excusés : Marie-Annick Caffeau, Dominique Plancke.

 

CONTOURS DU projet

A l'origine,  le collectif solidarité Roms Lille-Métropole.

Depuis 6 mois, dans un sous-groupe, confrontation d’envies et de démarchess, suite au constat de l’augmentation des demandes d’alphabétisation.

Il existe certes des offres dans les structures de quartier, mais parfois saturées ; parfois pas ouvertes par manque de moyens ;  ou à court de bénévoles.

On s’est donc donné pour tâches de recenser les besoins et si possible de renforcer les effectifs de formateurs.

La liste des structures est en pièce jointe (et aussi en ligne sur le site Roms5962).

 

Deux autres champs d'intervention sont possibles : renforcement d'initiatives d'alphabétisation existant sur les terrains (comme au Hellu/association ESPERE) et engagement de démarches d'alpha inter-individuelles (un formateur / un formé)

 

Nous proposons à tous ceux qui seraient intéressés une formation à l'alphabétisation auprès des publics de culture rom. Elle aura lieu les 26 et 27 novembre prochain à Lille, dans un lieu à préciser. Formation gratuite. Un mail tournera bientôt pour collecter les noms des personnes intéressées

 

DISCUSSION

- Martine D. : souhaite rappeler que « Rom » = un terme générique dont il faut se méfier ; qui recouvre des situations extrêmement différentes. A tous les niveaux (motivation à apprendre, rapport à l’apprentissage, à la langue elle-même…).

- Sylvie P. : Le collectif est très important. Les intégrer dans des groupes pour ne pas rester qu'entre eux.

- Définitions des notions "alphabétisation", "illettrisme", "français langue étrangère" (voir PJ)

- Un problème d’assiduité, non systématique, souvent lié aux conditions de vie.

Et souvent du fait d’une fréquence insufisante de nos propres propositions (une fois par semaine =  pas assez). Non spécifique au fait d’être de culture rom.

- Important d'avoir un rapport direct avec une utilité. C’est la question du sens de la formation. En lien avec le travail, avec des choses utiles.

Ça veut dire connaître leur culture / leurs conditions de vie (comment parler du futur avec une jeune femme qui n’a pas ses papiers ?).

- Travailler les codes relationnels (la politesse). Se repérer dans une ville – lire les panneaux. Comprendre les papiers reçus. Que ça colle avec leur réalité. Avec leur projet quand il existe.

- Catherine : Qu’ils puissent s’aider seuls dans les réalités quotidiennes de leur vie.

- Roseline : apprendre qq mots de romanès ? Martine D. : ça aide bien sûr, puisqu’on instaure une relation de réciprocité, non surplombante.

- Notes approximatives d'un texte lu par Sylvie P. :  « Avant d’enseigner, nous avons à apprendre, à modifier notre regard, à le considérer avant tout sous l’angle de son intelligence ; ce ne sont pas des ignorants ; mais des chercheurs, qui émettent des hypothèses, des observateurs, curiosité, capacité de réflexion

Le formateur doit mettre de côté ses propres représentations. Non le b.a.ba n’est pas une évidence. Le système scolaire met en difficulté »

 

CONCLUSION (provisoire)

- Ce soir s'est constitué ce qu'on pourrait appeler un "groupe ressource", qui continuera à animer le projet

- Parmi les participants (hormis les formateurs en activité), certains se sentent prêts à intervenir dès maintenant. C'est le cas notamment de Gabrielle, Lucie, Catherine, Elisabeth Lô. Elles se rapprochent des centres sociaux demandeurs de bénévoles. Ou de campements et de familles, en lien avec les militants qui les connaissent.

- D'autres participants préfèrent attendre la formation des 26-27 novembre.

- Sylvie P. (sylvie.pino@yahoo.fr) propose à toute personne intéressée de participer, en observatrice, à l'un de ses cours à Roubaix. Se rapprocher d'elle.

- Pas de réunion en principe d'ici à la formation des 26-27/11, sauf en groupe restreint pour la préparation de ce week-end.

 

>>> Merci à Stéphanie pour ce compte-rendu.

Zoom Réunion du 10 septembre 2016 - Inter collectif Roms Régional De : Pierre Le : 2016-09-10 22:19:56

Réunion du 10 septembre 2016 - Inter collectif Roms Régional

Présents :
Dominique Plancke, Michèle Courcier, Bruno Mattéi,  William Langlois, Elisabeth Lo, Dominique Schaffhauser, Mireille Labrouche, Françoise Szybowicz, Pierre Tourbier, Sylvie Pino, Marie Cornelie Lenget, Frédéric Béaghe, Bernard Vandenbunder,

Excusés : André Malingreau, Mietek Cholewa,  Hélène Hardy, Brigitte Herin, Anne Dhalluin, Daniela Oddo

Site Internet d'information régulier Roms5962.fr
http://roms5962.fr

Inscrivez vous à la New Abonnement

Facebook  Roms5962.fr
https://www.facebook.com/roms5962/

E-mail :
Contact : mail@roms5962.fr

___________

Tour de la situation des terrains

Sur la Sambre,

A Maubeuge,
- En juin des ilots ont été détruits, d’où migration dans d’autres squats avec arrivée de familles nouvelles qui compliquent la situation.
Les  2 familles assignées en justice doivent quitter les lieux dans deux mois.
L'une des familles est maintenant logée dans un mobilhome au village d'insertion d'Halluin suite à l'incendie de son squat,
le jugement est caduque.
L'autre famille (3 foyers) réside plus loin dans la rue d'Hautmont, cette partie de la rue ne va pas être démolie tout de suite,
la famille est stable depuis octobre 2015 : elle a décidé de faire appel du jugement.

- Scolarisation : le maire de Maubeuge ne veut plus inscrire de nouveaux enfants au motif qu’ils ne sont pas domiciliés.
Il exige des factures alors que jusqu'à présent les domiciliations à St Vincent de Paul et les attestations sur l'honneur faites par les bénévoles suffisaient.
La Voix du Nord a fait un article sur ce sujet, ce qui a entrainé une réaction médiatique avec un reportage passé au JT de FR3.
Le collectif a été contacté par SOS racisme qui réfléchissait à attaquer le maire sur un phénomène de discrimination raciste. SOS racisme a interpellé le défenseur des droits.

- La situation va encore se complexifier car St Vincent de Paul n'est plus habilité à faire les domiciliations,
le CCAS de Maubeuge les refuse pour les roms et nous ne trouvons pas d'autres endroits pour les faire.

Une pédiatre a contacté Michèle pour lui parler d’une famille qui n’a pas l’AME ... Il y a des urgences et on n’arrive pas à suivre !

Les familles ne maitrisent pas leur agenda, il est important de les accompagner jusqu’au bout, ça demande beaucoup d'énergie.

Ronchin.

12 familles environ 70 personnes. Deux familles sont parties en Roumanie parce que les grand-mères sont très malades.
Les enfants ne sont pas encore revenus, et 3 d'entre eux risquent de perdre leur place en primaire.
Sinon tous les enfants en âge scolaire ont  fait leur rentrée sauf 2 primaires encore en attente pour rejoindre leur frère sur un établissement de Villeneuve d'Ascq.
Un adolescent de 16 ans a fait sa rentrée  en lycée professionnel mécanique.

Deux familles nouvellement arrivées (l'une avec 5 enfants était en 2015 chemin napoléon hellemmes).
5 nouvelles inscriptions scolaires à demander en primaire, elles risquent de ne pas aboutir faute de place car l'école du secteur est déjà saturée.
A Ronchin, l'inscription scolaire en mairie se fait sans domiciliation sur la commune (le CCAS refuse la domiciliation étant donnée la demande d'expulsion).

4 jeunes adultes sont inscrits pour une formation alphabétisation rémunérée pôle emploi.
Un jeune père en bénéficie déjà. Quelques formations se sont ouvertes (sessions en sept-oct-nov à l'INSTEP et ID formation sur lille),elles sont rares et très demandées.

L’audience aura lieu devant la cour d'appel le 22 septembre, Françoise assure le suivi avec l'avocat. On espère  repousser l'expulsion encore quelques temps pour les 4 familles qui devraient bientôt pouvoir rejoindre un logement. Il faut du temps pour aboutir. 3 pères et une mère de famille travaillent depuis plusieurs mois, 2 ont depuis peu la CAF et le RSA, les 2 autres devraient en principe bientôt l'obtenir si pas trop de tracasseries administratives.

Une 5ème famille avec 3 jeunes enfants, dont le père de famille travaille et vient d'obtenir la CAF,
va bientôt rejoindre un hébergement sur Roubaix, au Home des Flandres près d’Eurotéléport.
 

Rue Salengro à Hellemmes,
Trois squats propriété  de la MEL. Expulsion prévue pour un des 3 squats, intervention policière avec huissier mercredi 31 aout .

Une seule des 3 familles était concernée, leur squat a été muré, mais la police a demandé aux 2 autres familles d'évacuer aussi leur logement.
L'une des deux familles est partie pour revenir quelques jours plus tard. Entre temps son squat, resté ouvert, a été dévasté.
Un recours en justice est en cours pour l'une des familles restantes: famille de 8 enfants tous scolarisés, le père travaille, a la CAF et RAS, suivi social EOLE.
démarches logement en cours.

Mons
Expulsion vendredi 9 septembre d’une famille Roms de Bosnie d’un logement privé.
Intervention de la police à 6h du matin. Il y aurait eu un arrêté de péril (sur quelle base ?) pour ce logement.
Ils auraient de la famille à Roubaix.
Les gens vont à Roubaix ou à Maubeuge, ce qui rajoute de la misère à la misère.
il y a beaucoup de maisons vides à Roubaix et à Maubeuge !
les expulsion sans relogement ne font que déplacer les problématiques.

Pasteur,
L’arrêt de la cour l’appel de Douai rendu le 8 septembre donne deux mois aux familles pour quitter le terrain.
L’appel n’est pas suspensif; mais la préfecture tient compte des appels.
L’avocat du département a dit qu’il ne demande pas le concours de la force publique ...
La situation de ce camp est compliquée.
Problèmes de chefs qui changent, problèmes de racket ...
Une famille, celle d'Eva a été logée dans un appartement. La mère d’Eva est partie avenue de Flandres, et la famille se reconstitue là.

Wasquehal.
Il y a 4 familles sur ce terrain 3 de l’avenue de Flandres. Elles ont nettoyé la moitié du terrain. Les enfants sont au collège.
On passera voir s’il y a des enfants plus jeunes pour la scolarisation.
Sur le terrain 1 il ne reste plus que les poules. La famille Mihai a trouvé un logement toute seule à Roubaix.
Sur le camp 2 on a eu une domiciliation valable seulement que pour la scolarisation.
C’est légal dit l’adjointe au maire, mais le formulaire utilisé est périmé depuis la loi ALUR.
Après l'obtention difficle d'un  RDV pour l'inscription à l'école, la famille a obtenu
un hébergement à Roubaix dans un hôtel avec une cuisine commune.
Une nouvelle demande d’inscription à l’école a été déposée en mairie de Roubaix le 30 Août, réponse attendue le mercredi 14 Août à la FAL de Roubaix.

A Roubaix, il y a de gros problèmes de place dans les écoles.
Les personnes restant sur le camp 2 sont en cours de domiciliation et demandent de l’aide pour s’inscrire à Pôle Emploi.
François de l'AREAS fait une permanence à Roubaix dans les locaux du resto du cœur.

Chaude Rivière à Fives
Un double terrain tenu par un chef qui n'habite pas sur place mais qui fait la loi et demande de l'argent. Deux familles étaient arrivées au printemps expulsées de Faches, une est partie en Roumanie, l’autre à Roubaix dans un squat occupé par 6 familles.
La caravane libérée est déjà relouée ! Une autre famille veut partir ...
Pierre Mireille et Dominique ont RDV avec le responsable du service immobilier de la SNCF, propriétaire du terrain pour faire le point et évoquer aussi le terrain de la rue de Bavay.

A Villeneuve d’Ascq

Sur le terrain Babylone, il y a des familles présentes depuis 2 ans. Aucun problème de voisinage. terrain qui appartient à un promoteur immobilier SOFIM.
On ne sait s’il y a une demande d’expulsion. Un permis de construire date de mai 2016.
La semaine dernière, le propriétaire a demandé aux familles de partir dans les 5 jours.
Les familles ne bougent pas tant qu’il n’y a pas d’huissier.
La rentrée scolaire s'est faite pour 2 enfants collégiens mais 6 enfants demandent  encore leur entrée en primaire.
Les familles réclament l'inscription scolaire depuis leur arrivée il y a 2 ans.
Tous les documents pour les inscription ont été déposés. Une réunion en mairie avec l' IEN et l' AREAS est prévue prochainement.

A Vauban, il y a une pétition lancée contre les Roms, pourtant ça se passe bien sur ce nouveau terrain installé par la Préfecture,
avec un bon suivi de l'AREAS, mais des retards incompréhensibles concernant la scolarisation.

A Saint André,
il n’y aurait plus que 5 familles d’après MSL. Le maire avait écrit une lettre publique pour demander leur expulsion.
Ce terrain est un repaire de problèmes... Il y aurait eu des OQTF. 
Il y a des problèmes avec un camp de gens du voyage juste à côté.

A La Madeleine Boulevard Schuman
Sur le terrain de la poterne (sous le TGV) se trouvent plus de 100 personnes.
Un groupe de bénévoles de la paroisse Ste Catherine du Vieux Lille s’est constitué autour de la laverie ouverte le mercredi après-midi
dans deux salles du presbytère de la paroisse Sainte Catherine.
L’idée de coupler alphabétisation ou soutien scolaire durant le temps des lessives est géniale.

Pont Royal.
Pierre Mireille et Dominique y retournent mardi. Les familles sont de plus en plus nombreuses, entre des bretelles d’autoroute.
Ils sont 50 environ, peut être plus. Quelques familles de Pasteur se seraient installées là bas.
C’est un terrain très calme. Les familles font les démarches elles mêmes et ça marche !
Ce terrain n’est pas accessible à MSL qui attend notre avis pour une prise en charge éventuelle.
Les enfants étaient tous scolarisés l’année dernière.

Loos Haubourdin.
Haubourdin, c’est le statu quo, la solution d'achat du terrain a été abandonnée. La décision d'expulsion a fait l'objet d'un appel.
Les enfants ont pris le chemin de l’école.

A Loos, les deux familles relogées dans un logement provisoire commun, par la mairie, sont dans un parcours d'intégration
(formation, emploi, poursuite de la scolarisation des enfants).
Le conseil municipal a voté un budget pour rénover 2 logements devant accueillir à terme chaque famille..
Pour une famille de Bosniens, un suivi pour obtenir des papiers perdus et repartir à Mostar (OQTF à 30 jours avec aide au retour) est en train d'aboutir.
Des contacts  sont maintenus avec une famille qui est partie à Lyon.

Lezennes
Au Hellu
, rien de nouveau. Il y a là 50 personnes. La mairie de Lezennes ne se manifeste pas

Hellemmes
Deux familles du "village" Engrand relogées en logement social. Elles seront remplacées par d'autres

Roubaix,
3 ou 4 expulsions ... on ne connaît pas tous les squats à Roubaix.
Il y a des bulgares qui travaillent dans le bâtiment et dorment dans leur voiture.
Quai de Bordeaux, il y 7 caravanes, assez discrètes. Le terrain appartient à un propriétaire privé et le maire ne peut rien dire.
On fait de l’alphabétisation.
A Roubaix, il y a une réunion pour le 17 octobre, journée contre la misère
On fait une collecte de fournitures scolaires ; on a envoyé à la mer une soixantaine de gamins et tout s’est bien passé.

A Roubaix, il y a aussi 200 syriens qui arrivent ...
Les Couteaux.
Le camp/bidonville des couteaux sur le quartier de l'union, environ 8O personnes 25 caravanes et cabanes,
a obtenu un nouveau délai de 6 mois de la cour d'appel de Douai.
le contentieux juridique avec la" SEM ville aménagée", propriétaire par délégation de la Mel dure depuis le 25 aout 2O12.
Le délai arrivera à échéance le 25 novembre prochain mais l'usage veut que dans le Nord en il n'y ait pas d'expulsions de camps pendant la tréve hivernale.

Pour assurer notre avocate Eve Thieffry va examiner avec Dominique S la possibilité d'un référé ce qui nous ménerait au 1 avril 2O17

Nous (le collectif) allons rencontrer à notre demande la Mel, la SEM et canal pour "négocier " l'avenir du camp.
Nous allons demander notamment un transfert  des familles qui seront encore la en avril 2O17 sur un terrain de la MEL
qui serait aménagé selon des normes de viabilité et d'hygiene décents, A l'image de ce qu'a fait l'état sur un terrain a lui pour le bidonville de la porte de béthune/CHR,
ainsi qu'un suivi social et le temps de parvenir a un relogement selon des modalités diverses de toutes les familles.

La négociation décidera aussi de stopper l'entrée de nouvelles familles sur le camp qui est à saturation
et victime en quelque sorte de son succés et de sa réputation de camp inexpulsable !


Personne ni les Roms qui en sont d'accord ni le collectif n'a intéret ce que celà devienne un hyper bidonville qui deviendra ingérable et source de tensions et de conflits.

Nous demandons ce qu'au Québéc on appelle "un accommodement raisonnable.
Nous avons de solides arguments: le plus notable est que la SEM est bloquée depuis 5 ans dans son projet de construire des logements sociaux sur le terrain des couteaux.
Aucun bailleur ne se présente du fait du contentieux juridique à rallonge, ce qui fait perdre beaucoup d'argent à l'aménageur qui apprécie modérement.

Pour la semaine du 17 octodre, journée internationale du refus de la misére organisée chaque année à roubaix
en partenariat avec la ville, nous allons organiser une conférence citoyenne le mercredi 19 octobre avec
l'architecte ingénieur et urbaniste Cyrille Hannappe qui développe déja sur Calais et grande synthe avec son agence
et ses étudaints des idées d'avenir sur des quartiers d'accueil.

Claire Rodier du GISTI devrait étre présente aussi sur les politiques actuelles vis à vis des migrants et réfugiés.

Le 2O ou 21 nous organiserons dans cet élan deux aleliers de travail et réfléxion ouverts aux volontaires associatifs et autres concernés par l'accueil et l'insertion des Roms:
l'un aura lieu sur la camp dans la petite église en bois construit par les Roms pour une rencontre et présence sur le camp.
Rien ne vaut le contact direct et les familles sont aussi demandeuses

et le deuxiéma atelier réfléchira à des structures innovatrices f'habitat léger
et modulables moins chéres et plus adaptés que les mobilhomes des villages d'insertions.

Les cours d'alphabétisation reprendront au centre social basse masure à coté du camp le 19 septembre.
Nous pensons en effet que l'apprentissage du Français est plus que jamais la clef pour la formation/emploi et à sa suite
le dégagement de droits et la perspective de relogement sous diverses modalités dont des terrrains d'accueils négociables avec des propriétaires.
Des terrains SAS vers l'habitat social puis l'habitat de location avec des privés.


Formation - emploi
Proposition de faire des réunions sur des situations très concrétes et individualisées puis avec Pôle emploi sur les problématiques rencontrées.
Pierre se charge de mettre en place ces réunions. La garantie jeune peut être une solution mais est très contraignante.
Les jeunes sont payés 350 à 400€ par mois, ils prennent contacts avec les entreprises, mais cela nécessite une bonne connaissance du français.

Les jugements, le juridique
Le bilan est contrasté. On a obtenu des délais pour les expulsions, on n’a pas trouvé de ripostes pour des pratiques à la limite de la légalité.
Sur le refus de scolarisation du maire de Saint André ; il faut regarder à la loupe toutes ses déclarations pour voir s’il ne s’agit pas de discrimination.
Avec les avocats, on réfléchira sur les dossiers (voir la décision du tribunal administratif sur le dossier du parc des Olieux qui était remarquablement bien fait).
On doit réfléchir à la façon dont on peut améliorer les dossiers (pour cela, il faut du monde sur le terrain, des personnes qui prennent en photo les documents officiels...)
Les appels au 115 peuvent être prouvés avec les relevés de téléphone quand il y en a.
Il faut insister et expliquer l'intérêt aux familles et personnes d'appeler le 115 parce qu’il faut attendre au minimum 30 minutes avant d’avoir une réponse quasi toujours négative.
Mais ca permet des preuves de souhait d'intégration lors de démarches juridiques
Les OQTF : sur Ronchin on a fait un recours parce que le Monsieur travaillait (on a 2 jours pour contester une OQTF sans délai, 30 jours pour une OQTF à 30 jours. La réponse a dû arriver début septembre.
Le tribunal administratif a refusé l’expulsion aux Olieux... L'argumentation est très intéressante.
Importance de faire des doubles des papiers, des dossiers, des inscription, des OQTF, de pièce identités, garder les reçus ...
Scanner ou photographier systématquement toutes pièces pouvant être utiles pour les recours devant les tribunaux.
Rom Europe demande qu’on transmette toutes les ordonnances de jugements.
WE Roms Europe les 5 et 6 novembre à Paris, Francoise et Sylvie y vont et peut être Dominique. Se rapprocher de Françoise

Formation pour les Maires
Reprise de formation de sensibilisation des maires sur les questions des Roms,
avec l'association départementale des Maires et avec l’union départementale des CCAS.
Il s’agit de montrer comment s’y prendre pour accueillir quelques familles Roms ...


Alphabetisation - Apprentissage Français
Voir le site arrobase3C, une formation non rémunérée: http://www.arobase3c.fr/

Remarques Importantes synthéses
- Faire inscrire les Roms intégrés sur les listes électorales
- Inciter aux appels au 115
- Scanner et photographier tous les documents important et officiels
- Faire les feuilles impots en Mai pour ouvrir aux droits
- Envoyer vos informations utiles à tous pour mettre sur le site Roms5962.fr (annonces, réunions, événements, document utiles, ...) à pitourbier@wanadoo.fr
- Vous inscrire à la news abonnement du site roms5962.fr : http://roms5962.fr
- Envoyer rapidement les documents juridiques au pôle juridique.

Décisions :
Demande de rdv avec l'AREAS (Dominique et Pierre)

Demande de rdv avec le Préfet. (Dominique et Pierre)
Un courrier sera fait pour demander un rendez vous au Préfet en rappelant le problème de la scolarisation à l’occasion de la rentrée.

Rdv du groupe Pole emploi (Pierre)

Appel aux collectifs à recensement de situations qui ont abouti. (Qui souhaite centraliser ?)
On voudrait faire un recensement de toutes les familles qui s’en sortent avec l’aide des services publics
versus les bénévoles, avoir le bilan des « villages » d’insertion
Merci de faire une fiche par situation. (envoyer à pitourbier@wanadoo.fr )

Les annonces

UN LIVRE EDITE PAR EPIS "Isabella et Alex voyagent au pays des contes"
Une histoire bilingue inventée par les enfants du Hellu. Présentation publique le 1er octobre à 18 h, 74 rue d'Artois à Lille.

Documentaire ROMANI STREET VIEW
Mercredi 14 septembre à19h00 au cinéma L'univers Lille
et
7 octobre dans le Vieux Lille, 2 rue Voltaire : 20H  Contact:  Les Funambulants 03 66 73 01 23

JEAN-LUC MUNRO
Son procès, suite à la destruction du campement de Loos, a lieu le mercredi 26 octobre à 14 h à Lille.
Nombreux soutiens attendus.
Pétition en ligne : <https://www.change.org/p/comité-de-soutien-pour-jean-luc-munro-et-son-vélo-pour-la-défense-de-jean-luc-munro-engagé-pour-les-droits-humains>

Bobi Moldovan,
jeune homme de 21 ans cherche un service civique, une formation, un stage - Tél : 06 52 63 55 36.

 

Les réunions

Groupe scolarisation: mardi 13 septembre à 18h à la MRES
Réunion d’information sur l’alphabétisation. Ramener des bénévoles ! Roms action Grenoble organise une formation les 19/20 novembre ou 27/28 novembre pour présenter un outil de formation

Réunion du Comité de Soutien pour Jean-Luc Munro et son Vélo,
le lundi 12 septembre à 19 heures aura lieu au Café citoyen, 1er étage, 7 place du vieux marché aux chevaux à Lille (salles non disponibles à la MRES).

Groupe Emploi
Réunion le lundi 19 septembre à 18h30 à la MRES Salle Terril
Réunion de mise en place d'un groupe de suivi des situations et des personnes / emplois.


RENCONTRES NATIONALES DU CNDH ROMEUROPE
les samedi 5 et dimanche 6 novembre 2016 !
volonté qu'un maximum de personnes participent, notamment des (ex)habitants de bidonvilles, squats etc...

Prochaine réunion de l'intercollectif 5962 le samedi 12 novembre à 9 h 15 à la MRES